Quelle est l’utilité d’un abri en métal ?

Posted on 24th avril 2014 in Non classé

Vous êtes à la recherche d’un abri pour votre jardin, mais vous ne savez pas lequel choisir ? Alors, avant d’optez pour un tel ou tel type d’abri, découvrez quelle serait sa fonction principale. En effet, les gens peuvent utiliser leur abri pour jardin en guise de lieu de rangement. Ils y rangent tous leurs équipements et matériels pour le jardin ou le bricolage. Cependant, certaines personnes choisissent ce genre d’abri pour en faire un lieu de vie à part entière. Elles l’utilisent comme une cuisine d’été lorsque toute la famille souhaite s’attabler dans le jardin, ou encore d’une salle de jeux pour leurs enfants. C’est pour cette raison que vous devez choisir le type d’abri qui vous convient le mieux en fonction de vos besoins.


Les avantages d’un abri en métal

Comme il existe des abris pour jardin en bois ou en résine, il y a également ceux qui sont en métal. Disposant d’un système de clips et de vis, ce genre d’abri est facile à monter par rapport aux abris en bois. Vous n’avez pas besoin de faire appel à des professionnels afin d’assurer le montage de votre abri, il suffit juste de bien lire les notices d’utilisation. En plus de cela, le métal galvanisé procure une endurance toute particulière à votre abri face aux intempéries. Avec ce type de métal, votre abri a une longue durée de vie devant lui. Et, comme la technologie ne cesse d’apporter également son grain de sel, vous pouvez trouver des métaux recouverts de protection supplémentaire, tel est le cas de l’acier zincalume. Il dispose d’un alliage en zinc, en aluminium et en silicone pour mieux faire face aux vents et aux rouilles. En plus de cela, pour s’harmoniser avec votre extérieur, vous pouvez choisir votre abri de toutes les couleurs.

Comment entretenir son abri en métal ?

L’abri pour jardin en métal n’a pas besoin d’un entretien particulier, puisqu’il dispose d’une haute technologie dans son élaboration. Toutefois, pour assurer la longévité de la coloration de votre abri, il est conseillé d’ajouter une couche de peinture protectrice, destiné pour la coloration extérieure. Par contre, cette intervention n’est pas nécessaire si vous avez déjà opté pour des abris qui sont peints à l’aide de coloration effet neuf pendant des années. Il est également judicieux de bien ranger son abri afin d’utiliser au mieux son espace de rangement.

comments: Commentaires fermés

Comment entretenir un chalet en bois ?

Posted on 20th mars 2014 in Non classé

Un chalet en bois résiste mal aux agressions du vent, de la pluie et de la neige. Avec le retour des beaux jours, un grand ménage de printemps s’impose afin que le chalet reprenne toute sa splendeur. Bien que le bois soit un très bon isolant thermique, il nécessite un entretien régulier et méticuleux.

L’entretien contre l’humidité et les insectes

Le sapin, le pin, le cèdre ou le bois massif sont des matériaux particulièrement sensibles à l’humidité et aux insectes. Mieux vaut par conséquent le traiter régulièrement avec des produits de protection ou de conservation et des insecticides. Les produits seront introduits dans le bois à l’aide d’une cuve. En absorbant l’humidité, le bois pourrit très vite. Il est donc conseillé de vérifier régulièrement le taux d’humidité. Même si le bois a été traité contre les insectes et les champignons avant son montage, il est tout de même conseillé d’asperger les murs (internes et externes) et fondations d’insecticide et de fongicides au moins tous les deux ans.

L’entretien des murs extérieurs

Les murs extérieurs sont les plus exposés aux variations climatiques (rayons du soleil, pluie, vent, gel…). Les agressions du soleil ont tendance à écailler les lasures et le vernis ce qui rend le bois plus vulnérable aux eaux de pluie et à l’humidité. Pour les amateurs du style vieilli avec des teintes grisâtres, on peut éventuellement laisser le mur en bois tel quel. Afin de redonner une nouvelle teinte, lasurer le bois s’avère indispensable. Transparente ou teintée, la lasure servira de barrière efficace contre les attaques externes (changement climatique, insectes, moisissures…). Avant de lasurer le bois, il faudra d’abord le dégraisser avec du diluant. La lasure sera appliquée après un ponçage minutieux du bois à l’aide d’un papier de verre. Généralement, le bois sera lasuré environ tous les deux ou trois ans. Les façades exposées au sud seront entretenues avec une huile spéciale tous les 4 ans afin d’éviter que le bois ne se dégrade.

Autres types d’entretien

Mis à part le bois, d’autres composants du chalet en bois doivent également être vérifiés et entretenus régulièrement. Le toit en bitume, par exemple, sera vérifié en permanence afin de prévenir les éventuelles infiltrations d’eau de pluie. Les charnières, les gonds et les jointures seront graissés au mois une fois par an. Enfin, en aérant régulièrement le chalet en bois, la condensation et la dégradation rapide du matériau peuvent être évitées.

comments: Commentaires fermés

Comment bien entretenir mes abris en métal ?

Posted on 27th février 2014 in Non classé

Bien qu’étant une structure solide, l’abri de jardin ou le refuge à moto nécessite tout de même un entretien quotidien ou annuel afin d’optimiser sa durabilité. Chaque abri, selon le matériau qui le compose, requiert un entretien particulier. C’est le cas d’un abri en métal.

Les caractéristiques d’un abri en métal

Par rapport au bois ou au PVC, le métal en acier galvanisé (uniquement recouvert de zinc) reste un matériau particulièrement résistant aux variations climatiques. Le métal résulte en effet d’un alliage métallique constitué de fer, d’acier et de carbone qui optimisent sa solidité et sa longévité. De ce fait, une maisonnette en métal, dotée d’une double paroi, peut supporter des bourrasques de vent allant jusqu’à 147 km/h et une grosse quantité de neige (43,5kg/m3). Un abri en métal est aussi doté d’une peinture traitée contre les fissures et les rayures et dispose d’une excellente isolation thermique.

Les ennemis du métal

Le plus grand ennui du métal reste certainement la rouille. Cette dernière résulte d’une oxydation du métal (de couleur rouge orangé) suite à une trop longue exposition du métal ferreux à l’humidité et à l’air. Le matériau, rongé par la rouille, perd ainsi de sa solidité et s’effrite rapidement, pouvant engendrer l’affaissement de l’abri. D’autre part, le métal résiste mal au froid et au gel. Il reste donc conseiller d’utiliser un abri à double paroi doté d’un isolant.

L’entretien

Demeurant un matériau solide, le métal nécessite peu d’entretien. Cependant, un abri en métal reste très sensible à l’usure et à la rouille. Il faut, par conséquent, s’assurer que l’acier a été trempé avec un agent antirouille ou recouvert d’une couche de protection composée de zinc, de silicone et d’aluminium offrant quatre fois plus de résistance à l’abri en métal. Si tel n’est pas le cas, mieux vaut peindre l’abri en métal d’une peinture spéciale antirouille après son installation. Appliquer un transformateur de rouille, constitué d’acide phosphorique, se révèle très efficace. En effet, ce dernier a la faculté de transformer la rouille en couche de protection capable de supporter et de freiner la prolifération de l’usure. Dans le cas d’un abri métallique coloré, la meilleure solution reste d’ajouter une couche de protection et avant de repeindre le refuge. Côté nettoyage il suffira, de temps à autre, de laver les murs avec une éponge humide. En cas d’éraflure, mieux vaut nettoyer l’abri avec une brosse en fer avant de le repeindre.

comments: Commentaires fermés

Quel abri pour ma moto ?

Posted on 9th décembre 2013 in Non classé

Quand on est passionné par la moto et qu’on est fier d’en avoir une, l’abri pour moto est l’accessoire à ne pas oublier car il prolonge la durée de vie de la moto et il rend la vie plus facile. Et pour choisir son abri à moto il faut bien se renseigner car les possibilités sont assez nombreuses : abri souple, abri rigide en bois, acier, PVC ou autres matières premières.

Les avantages d’un abri de moto souple

Pour les petits espaces, ce genre d’abri est plus que le bienvenu. Il se plie et il se déplie facilement et en économie d’espace, il n’y a pas mieux. Quand on dit « abri moto souple » on ne pense pas forcément à une simple bâche mais à un produit spécialement conçu pour protéger la moto et il peut être surnommé : abri pliable ou tente de moto. Un autre grand avantage est qu’on peut l’emporter et protéger ainsi sa moto partout où on va.

 

 

Pourquoi pas un abri à moto rigide ?

Ce genre d’abri compte ses propres avantages : plus d’espace, la possibilité de ranger d’autres accessoires ou outils dont on a besoin quand on a une moto, ainsi de suite. Les abris de moto rigides peuvent être fabriqués en bois faisant ainsi qu’ils ressemblent plus à des abris de jardin et privilégiant le côté esthétique. Le seul bémol est que le bois demande un entretien rigoureux et annuel. Pour les abris qui sont fabriqués en métal on peut opter pour l’acier galvanisé, vert, crème ou toute autre couleur qui s’intègre avec le reste du jardin.

Vous l’aurez compris, les prix ne sont pas du tout les mêmes entre les différents types d’abris de moto dont on a parlé ci-dessus et le côté financier fait pencher la balance quand on a un budget assez petit.

Pour être sûr que votre investissement a été fait correctement posez-vous les bonnes questions : Est-ce que je voyage beaucoup en moto ? Est-ce que mes voyages en moto se limitent à aller au boulot et rentrer chez soi ? Est-ce que je suis propriétaire ou en location ? Est-ce que l’espace dont je dispose me permet ce genre d’abri moto ? Est-ce que je cherche juste une solution temporaire pour protéger ma moto le temps d’aménager ailleurs ?

Les réponses à ces questions et quelques bonnes heures de recherches sur internet vont vous aider à prendre la décision correcte et à être sûr que l’argent que vous aurez investi dans l’achat d’un abri de moto ne sera pas perdu.

comments: Commentaires fermés

Extérieur atypique : quel parasol choisir ?

Posted on 15th novembre 2013 in Non classé

Le parasol est devenu un des éléments essentiels pour votre jardin. En plus d’être pratique pour protéger du soleil, que ce soit sur une terrasse, un balcon ou près de la piscine, le parasol est aussi un véritable objet de décoration. Toutefois, quelques points sont à prendre en compte pour bien choisir son parasol.

La taille et la forme du parasol

La taille du parasol doit être choisit en fonction des dimensions du balcon ou de la terrasse. Pour un balcon, il est préférable de prendre une toile d’1 m 80 à 2 m 20 maximum. Le choix est plus libre si vous disposez d’une terrasse, toutefois il faut respecter l’esthétique de votre jardin. Quant à la forme, vous avez le choix entre ronde, ovale, carré ou rectangulaire. Et pas seulement ! Il existe aujourd’hui des parasols aux formes plus atypiques telles que des ellipses ou des formes de feuille. Quoi qu’il en soit, le choix de la forme est à déterminer suivant le goût de chacun mais aussi de la décoration du balcon ou du jardin.

Quel tissu de toile choisir

Pour la toile d’un parasol, vous pouvez choisir entre l’acrylique ou le coton. Si votre choix se penche sur l’esthétisme et non pas sur les performances de protection UV, vous pouvez choisir une toile en coton. Vous aurez un tissu de qualité et une large gamme de couleurs. En revanche, si vous cherchez une toile plus performante contre les rayons du soleil, vous opterez sur une toile en acrylique. Choisissez donc la matière en fonction de vos besoins. Une famille avec des enfants ou alors des personnes à la peau fragile opteront pour une toile en acrylique alors que les personnes ne craignant pas le soleil choisiront un parasol en coton.

Le type de matériau et le pied du parasol

Sur le marché, vous y trouvez des parasols en bois, en métal ou en plastique. Les parasols en bois sont plus résistants que ceux en plastique, toutefois ce dernier est le moins cher. Par contre, les parasols en métal restent les plus solides. Ils peuvent supporter des toiles plus lourdes. Les plus pratiques, en matière de parasol, sont ceux qui sont à pied excentré et bras articulé. En effet, il est possible de les déplacer et de les incliner suivant le mouvement du soleil.

Pour ceux qui manqueraient d’espace au sol, il existe des parasol muraux, également a bras articulé, qui vous permettent d’être protégés sans être envahis.

comments: Commentaires fermés

Les biens faits d’un travail en extérieur

Posted on 11th octobre 2013 in Non classé

Beaucoup d’entre nous ne sont pas trop motivés le matin pour partir au bureau, sachant qu’on va de nouveau être enfermé entre les quatre murs de notre bureau, et cela, surtout quand le bureau en question manque d’aération. Qui d’entre vous n’ont pas hâte que l’heure de la pause déjeuner arrive afin de pouvoir sortir un moment et respirer l’air pur dehors ? Il est donc normal qu’aujourd’hui, un grand nombre de personnes préfèrent plutôt travailler en extérieur que d’être cloître à longueur de journée entre quatre murs.

 

Le travail en extérieur et ses avantages

Le fait de travailler en extérieur, sur une terrasse ou dans son jardin par exemple, offre plusieurs bienfaits à celui qui a la possibilité de le faire. Tout d’abord parce que cela nous permet de respirer de l’air pur tout en effectuant nos tâches journalières, alors que travailler dans un bureau nous oblige à nous contenter de l’air provenant de la conduite d’aération. Et le fait de ne pas être enfermé entre des murs augmente aussi notre capacité de concentration puisque notre esprit est très ouvert comme notre espace de travail en extérieur d’ailleurs. Nombreux parmi vous ne le savent peut-être pas, mais le fait de travailler en extérieur est très bénéfique contre le stress, le stress accumulé justement lorsque l’on travaille en intérieur. On peut donc dire que le travail en extérieur est bénéfique pour la santé.

 

Bien aménager son espace de travail à l’extérieur

Ce sont surtout les travailleurs indépendants, ceux qui travaillent à domicile, qui sont autorisés à travailler en extérieur. Pour cela, ils n’ont qu’à transporter leur bureau sur la terrasse ou dans leur jardin. Mais avant tout, ils ont besoin d’une petite construction comme un petit chalet par exemple, ou tout simplement quelque chose pour faire de l’ombre (tonnelle, tente pliante, parasol…). Après avoir installé la zone d’ombre, il est maintenant nécessaire d’installer les meubles pour travailler (table ordinateur, chaise et autres). Et puisque ce lieu de travail extérieur est considéré comme une pièce supplémentaire de la maison, vous pouvez également y ajouter quelques éléments de décoration, des objets qui doivent toutefois se marier avec l’ambiance naturelle extérieure.

En résumé, le travail en extérieur est très bénéfique, car il présente de nombreux avantages, si ce n’est que ça évacue le stress et permet de mieux se concentrer en étant dans le calme et la tranquillité.

 

comments: Commentaires fermés

Comment bien entretenir son mobilier en bois?

Posted on 28th août 2013 in Non classé

Le bois est un matériau noble, utilisé pour toute sorte de mobilier à l´intérieur et à l´extérieur de la maison. Certains revêtements attribués au bois lors de sa fabrication nécessitent peu ou pas d´entretien particulier. D´autres, par contre, méritent plus d´attention afin que le meuble garde sa teinte et son aspect d´origine.
On distingue trois types de revêtements :

Le bois ciré

Sensible aux tâches, il a besoin d´être traité avec une cire annuellement.
Avant d´appliquer une nouvelle couche de cire, éliminez les anciennes couches superposées par un solvant. Utilisez la cire sur le chiffon et appliquez dans le sens du fil du bois puis frottez avec un chiffon de laine pour faire briller.
Préférez un mélange de cire d´abeille et de cire végétale pour éviter qu´elle ne colle trop.
Pour les traces d´eau, utilisez un bouchon de liège imbibé de térébenthine puis cirez. Tandis que pour les taches graisseuses, recouvrez de terre de Sommière puis aspirez après quelques heures.

Le bois vernis

Il craint particulièrement le contact prolongé avec l´eau.
Pour l´entretenir, utilisez du savon noir dissout dans de l´eau chaude, vaporisez, lavez à l´aide d´une éponge en taponnant doucement, puis séchez rapidement.
Evitez la cire, le bicarbonate et l´eau de javel, et n´utilisez jamais d´éponges abrasives.

Le bois peint

Une éponge imbibée d´eau tiède savonneuse suffit. Cependant, veillez à sécher rapidement et évitez les produits abrasifs, au risque de rayer la peinture.
Un peu d´huile de lin appliquée en mouvement circulaire redonnera de la brillance aux bois peint.

Enfin, pour le mobilier d´extérieur, appliquez une couche d´huile protectrice et une lasure pour raviver les couleurs. Et placez le à l´abri pendant l´hiver, car, étant un matériau vivant, le bois est sensible aux changements climatiques.

comments: Commentaires fermés

Comment choisir son chalet en bois ?

Posted on 10th juillet 2013 in Non classé

L’écologie est aujourd’hui à la mode et comme suite logique, le bois l’est également. On le retrouve de plus en plus dans de nombreuses constructions dont les chalets en bois.

Les bonnes raisons d’acheter un chalet en bois

Le chalet en bois devient un incontournable dès qu’on dispose d’une surface disponible dans le jardin. Il sert d’atelier, d’aire de repos et détente, de salle de jeu ou de simple espace de rangement selon les cas mais ce qui est sûr c’est qu’il fournit un vrai plus à une habitation.

 

Les critères pour choisir son chalet en bois

Avant d’acheter un chalet en bois, il faut savoir à quoi il va vous servir. Ensuite, selon les besoins, vous devez déterminer sa taille mais aussi la superficie dont vous avez de disponible dans le jardin. Rappelons que pour un espace à vivre, il vous faudra au moins 20m² pour l’espace de plancher et ajouter à cela, l’espace supplémentaire pour les murs, le dépassement de la toiture, l’espace pour l’entretien et l’écoulement de l’eau. Pour le chalet proprement dit, il faut tenir compte :

  • De la qualité du bois : les constructeurs utilisent du sapin, du pin naturel, de l’épicéa, du cèdre et du bois exotique. Chacun d’eux a leur prix, leurs avantages et leurs petits inconvénients.
  • De l’isolation : le bois est un bon isolant thermique mais si vous comptez faire de votre chalet en bois un espace de vie, il faut prendre du bois d’au moins 44mm d’épaisseur et un toit bien isolant.
  • Des ouvertures : pour un chalet à vivre, privilégiez les grandes ouvertures pour que la lumière y pénètre en abondance mais pour que la chaleur y reste, optez pour des fenêtres à double vitrage.
comments: Commentaires fermés

Un abri pour votre camping-car

Posted on 11th juin 2013 in Non classé

Avoir un camping-car est un rêve que de nombreux foyers ont pu réaliser mais tout comme le véhicule de plaisir, il nécessite des entretiens et un emplacement sécurisant dont l’abri pour camping-car. Il en existe actuellement divers modèles dans différentes tailles selon le véhicule que vous avez, vos besoins et votre budget.

Les différents types d’abris de camping-car

Le camping-car est considéré comme une voiture mais en plus grande taille. De ce fait, pour le protéger des intempéries et du vol, il vous faut un abri sécurisant répondant aux normes. Le côté sécurisant revient surtout aux abris en forme de box que vous pouvez vous fournir chez des professionnels. Leurs avantages ? Ils mettent le véhicule à l’abri des regards curieux et le protègent des éventuels vols. Etant entièrement fermés, ces box mettent également le véhicule à l’abri de la neige, des rayons UV et de la pluie ce qui est indispensable pour entretenir leur état. A part ces abris fermés, il est également possible de trouver des modèles ouverts tels que les carports et si malheureusement, ils ne protègent pas réellement du vol (sauf situés dans une cour fermée), ils protègent toutefois le véhicule des intempéries.

Où trouver un abri pour son camping-car ?

Trouver un abri pour le camping-car est désormais facile avec toutes les marques qui en proposent. Parmi ces marques, il y a Abris Mobitec, Bozarc ou encore Protec car. Des professionnels qui ont mis leur savoir-faire aux services des particuliers désireux de trouver la meilleure manière pour entretenir leur camping-car.

Comment choisir un abri pour son camping-car ?

Trouver un abri pour son camping-car doit reposer sur différents critères à savoir la taille de la surface disponible, son budget et la taille du camping-car.

 

 

comments: Commentaires fermés
1398575_large_tree_2

Recycler ses déchets verts grâce à un compost

Posted on 21st mai 2013 in Non classé

Le recyclage

Recycler c’est réintroduire dans le cycle de production un produit en fin du cycle de vie (déchet, résidu). Il permet la réduction du volume de déchet donc moins de pollution et la préservation des matières premières.

Mais avant de passer au recyclage, il faut d’abord faire un tri de sa poubelle en regroupant ensemble plastique, acier et aluminium, papier, verre et déchets organiques.

 

Le compostage

C’est le recyclage de déchets organiques pour produire du fertilisant. Pour faire du bon compost, il est recommandé de bien mélangé les résidus utilisés (feuilles mortes, pailles, herbes sauvages). Il faut également oxygéner et humidifier le mélange afin d’aider à la prolifération des micro-organismes.

Pour se faire on peut utiliser un bac à compost pour faire le mélange, faire du lombricompostage (mélangé les déchets organiques avec des vers. Ces derniers se nourrissent des matières organiques et leur excrément forme le compost) ou encore mélanger directement les déchets à même le sol.

 

Le composteur

Il est l’outil indispensable si l’on veut faire du compost et très facile à réaliser par ses propres moyens. Il suffit de faire une boite à l’aide de bois en prévoyant une ouverture et aussi une trappe pour recueillir le compost à maturation. L’ouverture doit être pratique afin de déposer les déchets au fur et à mesure et surtout servir à couvrir le mélange (prévenir contre les odeurs).

Enfin, il faut penser à planquer le composteur non seulement contre les intempéries mais aussi pour l’esthétique de votre jardin.

Au premier abord, tout parait simple mais il faut savoir que le compostage n’est pas chose facile. Il est essentiel de maitriser les techniques de compostage et surtout bien aérer et humidifier le mélanger à composter. Aussi il est utile de savoir que tous les déchets ne sont pas recyclables.

comments: Commentaires fermés